4DD7E96A-17F0-4C1B-B73E-F13E11BADE91.jpeg

Comment pouvez-vous aider tout en étant confinés ?

Depuis mardi 17 mars la France vit à l'heure du confinement.  En réaction à l'épidémie du coronavirus sur le territoire, les autorités ont décidé d'interdire les déplacements non essentiels et de demander à chacun de rester chez soi pour une période intiale de quinze jours, qui pourrait être prolongée en fonction de l'évolution de la situation. Mais un stricte respect des consignes ne signe pas autant l'arrêt de toute forme de solidarité. En effet, il est toujours possible d'aider sans sortir (ou presque) de son domicile.

Ce dimanche 22 mars le gouvernement a lancé un appel qui invite les Français à la mobilisation citoyenne en s'engageant bénévolement dans la réserve civique.

Enfermées chez elles pour éviter la propagation du virus, de nombreuses personnes, surtout âgées, fragiles et en situation de handicap ainsi que de nombreux SDF, se retrouvent isolées alors qu'elles ont encore plus de besoins qu'en temps normal.

Vous pouvez les aider en faisant des courses, en distribuant des repas, ou simplement en passant un coup de fil. Voici, par exemple, ce qui est proposé dans les Hauts-de-Seine :

  • Maintenir un lien avec les personnes fragiles et isolées : cela se fait à travers des appels téléphoniques, des appels Visio ou l'envoi d'emails. Lancée à Levallois Perret cette mission est accessible à tout citoyen et nécessite 300 volontaires. Vous pouvez proposer votre aide à cette mission en cliquant ici
  • Distribution de produits et repas : à Villeneuve-la-Garenne on organise une distribution de produits de première nécessité et de repas aux plus démunis. 45 personnes sont nécessaires pour récupérer les produits, preparer et distribuer les paniers. C'est une mission réservée aux moins de 70 ans en bonne santé et pouvant se déplacer facilement. N'oubliez pas toutefois de remplir votre attestation de déplacement ! Vous pouvez proposer votre aide à cette mission en cliquant ici

A Paris, Welp est à l'origine de certainers inititiatives comme l'écriture de lettres par des enfants aux personnes restées seules. Notez également une initiative que nous soutenons : un collectif de psys s'est créé pour donner des temps d'écoute gratuits aux personnes qui vivent mal le confinement (https://eepa-eu.com/le-temps-de-l-ecoute/)

Et il y a plein d'initiatives locales similaires qui naissent un peu partout. On est tous un peu déboussolés par les faits récents et c'est important que tout le monde puisse communiquer.  C'est à nous de passer cette épreuve. On peut rester à la maison mais avec solidarité !

Ils ont besoin d'un coup de main

Ils proposent leur aide