Pour devenir ambassadeur, envoyez un mail à agathe@welp.today

 

Olivier et Xavier sont deux de nos ambassadeurs. L’un vit à Vendargues près de Montpellier, l’autre à Paris. Les ambassadeurs de Welp sont des welpers qui adhèrent à notre projet et veulent y contribuer. Pour cela, ils nous représentent dans leur ville, distribuent des flyers, organisent des cafés-rencontre et essaient de créer plus d’entraide autour d’eux grâce à Welp.

Pour ce premier article de l’année, nous avons voulu les remercier en leur consacrant une petite interview. Parce que Welp ce n’est pas qu’un site internet, ce sont aussi des hommes et des femmes qui veulent agir pour une société plus solidaire. Et si vous aussi, vous deveniez ambassadeur de Welp dans votre ville ?

Olivier Pasta, ambassadeur Welp à Vendargues

 

 

Comment as-tu découvert Welp ?

J’ai découvert Welp par hasard, en faisant une recherche sur internet. J’avais du temps libre et des travaux à faire à la maison. Je ne ne pouvais pas les faire tout seul donc j’ai cherché de l’aide.

Welp, qu’est-ce que ça représente pour toi ?

Welp me rappelle des souvenirs d’enfance, quand mon père qui était cuisinier allait aider les paysans du coin à rentrer la paille. Cela me rappelle l’entraide de village qu’il y avait autrefois. Aujourd’hui, je trouve que cela s’est un peu perdu, les gens sont plus individualistes. Pour moi Welp, c’est un peu le moyen de recréer cette entraide grâce aux technologies actuelles, comme internet. Et puis aujourd’hui, la vie est chère, il faut se débrouiller et on a besoin de s’entraider.

Quelles ont été tes actions pour l’instant en tant qu’ambassadeur ?

J’ai distribué des flyers dans ma ville mais pour l’instant, cela n’a pas donné grand chose. J’ai réussi à obtenir une interview dans Le Midi Libre, en espérant que cela permettra d’avoir plus d’impact pour faire connaître Welp autour de moi.

Lisez l’interview d’Olivier dans le Midi Libre : http://www.midilibre.fr/2016/12/27/vendargues-pour-un-petit-coup-de-main,1445760.php

 

Xavier Joinau, ambassadeur Welp à Paris

 

Est-ce que tu pourrais nous raconter ton histoire, ce qui t’a mené sur Welp ?

Mon histoire est l'histoire classique d’un étudiant en école de commerce qui a la possibilité de faire tout et n’importe quoi en sortant d’école. On a tout et rien appris en même temps donc c’est difficile de trouver sa voie. Mes rêves d’entrepreneuriat pouvaient alors commencer !

Mais un semi échec plus tard, je me suis rendu compte qu’il était un peu trop tôt pour se lancer et qu’il fallait que j’apprenne avec de grands entrepreneurs pour être prêt à nouveau. Alors bien ancré dans ma vie parisienne, je me suis rendu compte que je n’avais pas grand chose mais que j’étais quand même très heureux et qu’il fallait que je fasse partager mon bonheur à des gens qui en avaient besoin. C’est ce qui m’a mené sur Welp : donner mon temps et mon petit savoir faire à des personnes qui en ont besoin et essayer de leur donner le sourire en faisant quelque chose avec eux ou simplement autour d’un thé.

Le bénévolat, l’entraide, la solidarité ça signifie quoi pour toi ?  Ça s’exprime comment dans ta vie de tous les jours ?

Le bénévolat, l’entraide, la solidarité ça doit être au quotidien. C’est être courtois avec un commerçant, tenir une porte dans un magasin, aider une vieille dame à porter un sac de course, donner un sandwich à un sans domicile et surtout faire des SOURIRES aux gens !

Montrer que l’on est heureux, que la vie est belle. Même si on a des coups durs, tout le monde en a. Il faut positiver et être heureux de ce que l'on a et surtout de ce que l'on est !

Et ensuite c’est donner de son temps, quand on en a, pour les autres. S’inscrire dans des associations, s’inscrire sur Welp et être actif quand on peut l’être.