Pour accélérer son développement, Welp s’appuie sur un réseau d’une centaine d’ambassadeurs. Nos ambassadeurs sont des personnes bénévoles qui adhèrent au concept et aux valeurs de Welp et veulent le faire connaitre dans leur ville. Chaque ambassadeur fait ce qu’il peut, quand il veut : pas de contrainte ni d’obligation !
Nous avons voulu partager avec vous l’histoire de deux nouveaux ambassadeurs nantais : Michel, inscrit depuis bientôt un an et Maryse, inscrite récemment sur Welp. Ils ont tous les deux une joie de vivre extraordinaire et sont très impliqués.

 

                                                                        Maryse                                                      Michel   

 

Comment avez-vous connu Welp ? 

Maryse : « Je cherchais à faire du bénévolat et m’étais adressée aux Petits Frères des Pauvres, mais après avoir participé à deux réunions, et avoir fait une visite à une personne âgée, je me suis rendue compte que ça ne correspondait pas à mes attentes et c’est de là que le hasard m’a fait rencontrer Welp par internet. »

Michel : « J’ai connu Welp, tout simplement sur Internet. »

Pourquoi avez-vous décidé de vous inscrire sur Welp ? 

Maryse : « Parce que le concept correspond à mes convictions, une grande liberté d’action, un contact direct avec le bureau de Paris et un large choix de proposition d’aide. »

Michel : « En visitant la plateforme, j’ai trouvé le concept très humain, le fait de pouvoir s’entraider gratuitement. »

Quels sont les welps que vous avez déjà effectués ? 

Maryse : « J’ai reçu beaucoup d’aide que j’attendais depuis longtemps (montage de meuble, changement de robinet…). De mon côté, j’ai rendu visite à des séniors, fait des sorties ciné et restaurant, passé du temps avec des personnes seules… »

Michel : « Une fois mon inscription réalisée, j’ai tout de suite répondu à plusieurs annonces. Que ce soit pour faire du jardinage, monter des meubles, affûter des couteaux, donner des conseils en immobilier, discuter au téléphone et remonter le moral des gens… »
 

Avez-vous eu de mauvaises expériences ? 

Maryse : « Oui, une concernant l’aide humanitaire demandée et une autre parce qu’on n’est pas toujours dans le même état d’esprit. Il ne faut jamais oublier que nous « rendons service » afin que les échanges soient équilibrés. »

Michel : « Pour le moment, je n’ai jamais eu de mauvaises expériences sur Welp. Toujours de bons échanges sympathiques et de belles rencontres. »

L'entraide, la solidarité ça représente quoi pour vous ? 

Maryse : « Très jeune, ça a toujours été naturel pour moi de proposer mon aide, donner de mon temps, rendre service, partager, écouter, être dans la compassion… »

Michel : « Pour moi l’entraide et la solidarité, sont des choses primaires que l’on réalise avec son instinct naturel et humain, sans compter et surtout avec son cœur. 

Quels conseils donneriez-vous aux autres welpers ? 

Maryse : « De penser à mettre une annonce spécifique pour chaque type d’aide qu’on peut apporter, de ne pas le faire juste apparaître ses compétences dans la description de son profil car personne ne pourra en bénéficier.
De donner une réponse, même négative, aux personnes qui proposent leur aide.
Et enfin de faire confiance au sérieux de Welp afin de recevoir et de donner le maximum d’échanges. »

Michel : « Les petits plus pour les welpers seraient d’être toujours dans la bonne humeur, avoir le respect de l’autre et la courtoisie. »

Quelles ont été vos actions menées pour le moment en tant qu’ambassadeur/rice ? 

Maryse : « J’ai distribué des flyers (salles d’attentes, pharmacies, Ehpad, lieux associatifs, petits commerçant, conversations dans la rue…). J’ai cherché et trouvé un local pour des cafés Welp et je me suis proposée en tant que bénévole dans ce même restaurant associatif pour pouvoir toucher plus de monde parmi les clients. »

Michel : « J’ai distribué un grand nombre de flyers (dans les rues de Nantes, les hôpitaux, les cliniques…), en fait j’en laisse partout où je passe ! J’ai prospecté à la mairie de Nantes et dans les mairies de Nantes métropole soit 35 mairies. 
Je me suis engagé de temps en temps à accompagner les personnes pour les aider à s’inscrire sur la plateforme et leur montrer comment s’en servir. 
De plus, nous sommes en contact avec Maryse pour organiser les cafés Welp. »

Pour finir, Maryse et Michel ont voulu partager chacun une citation : 

Maryse : « Même si vous êtes seul et que personne ne vous suit, défendez toujours ce qui vous paraît juste. »

Michel : « Welp se répand doucement comme une lumière 💡 mystérieuse, pour redonner naissance à la solidarité humaine. »

 
Nos 2 ambassadeurs Nantais sont très impliqués, ils sont maintenant accompagnés de notre cher ambassadeur Gérard Prost, ancien parisien devenu nantais !

Vivre l’aventure de Maryse et Michel vous intéresse ? N’hésitez pas à welper les annonces « Devenez la voix de Welp dans votre ville », à nous contacter au 06 12 09 87 94 ou par mail à info@welp.fr.