Comment aider une personnes sans-abri ? 

Il y a 140 000 SDF aujourd'hui en France... Ce sont les plus impactés en période hivernale. Vous  les croisez chaque jour et vous vous demandez comment les aider ? Nous vous proposons un petit guide qui vous présente des gestes très simples mais aussi des engagements plus importants.

Malgré le fait que personne ne mette en doute ta sincérité et ton envie de bien faire, il y a une ou deux choses à éviter pour que tout se passe bien :

  • Ne te mets pas en danger. Si tu croises une personne sans abri agressive, manifestement ivre ou en proie à un problème psychiatrique, ne cherche pas à jouer les super héros. Appelle éventuellement la police ou tout autre service public d’urgence si tu penses que la personne peut se mettre en danger
  • Si la personne désire manifestement ne pas être dérangée (elle est en train de dormir, de se préparer pour la nuit, refuse de parler...), n’insiste pas. La rue est le seul espace privatif des gens sans abris  et comme tout le monde, ils ont parfois envie d’être tranquilles !

 

Voici quelques idées, pour venir en aide aux personnes sans-abri que tu croises.

Tout d’abord, le plus dur quand on est à la rue, c’est la façon dont les gens réagissent. La meilleure façon de respecter une personne sans-abri et rendre sa journée un peu moins difficile, c’est de reconnaître qu’elle est là, que c’est un être humain et qu’elle mérite d’être considérée en tant que telle !

Un sourire, un bonjour, deux minutes de conversation… c’est si facile et tellement mieux que passer à côté en fixant son écran de téléphone. Les personnes sans-abri ont le plus souvent leur abri de prédilection, on les voit souvent aux mêmes endroits : si tu les reconnais, elles aussi te reconnaîtront ! Saluer ceux et celles qu’on voit régulièrement dans sa rue, c’est comme saluer son boulanger ou la bouchère, finalement, etça fait chaud au cœur.

Connais-tu l'application Entourage ?

Entourage connecte les habitants entre eux, pour les aider à reconstruire un cercle bienveillant autour des personnes sans-abri de leur quartier.
Chacun peut ainsi agir à son niveau contre la solitude des personnes SDF.

Donner de sa personne, en argent ou en temps

Ensuite, tu peux passer à l’étape suivante : celle du don. Que ce soit en argent (de menues pièces de monnaie qui te délesteront d’un café à la cafétéria du boulot/de la fac), en dons matériels directement aux concernées ou bien via une association ou en temps (discuter avec la personne, apprendre d’où elle vient, comment elle s’est retrouvée à la rue, ou simplement savoir si elle recherche activement un logement, un emploi…), c’est un pas énorme ! 

Enfin, si tu as un peu de temps à donner, tu peux t’engager avec une association. Voici un petit aperçu des tâches que tu pourrais effectuer pour aider les sans-abris dans ce cadre ! L’une des offres de volontariat les plus connues est sans doute celle qui consiste à s’engager avec les Restos du Cœur ou les Soupes Populaires.

S’engager plus encore 

Si tu travailles dans le domaine médical, tu peux t’engager, dans le cadre de ta profession, comme médecin bénévole avec Médecins du MondeSi tu as la chance d’être propriétaire d’un logement ouvert à la location, tu peux confier la location de ce logement à une association pour qu’elle en fasse bénéficier un sans abri, tout en te garantissant le paiement du loyer.

Un numéro à connaître : celui du 115, le SAMU social. Tu peux les appeler n’importe quand pour signaler qu’il y a une personne sans-abri à tel ou tel endroit, ainsi ils pourront passer lui rendre visite lors de leur prochaine maraude

Rien n’est impossible et dans tous les cas, il y a toujours un geste à ta portée pour aider un sans-abri !