Animaux, plantes, champignons, micro-organismes, êtres humains… nous sommes tous reliés les uns aux autres. Chaque être vivant, de n’importe quelle origine, sert à la vie d’un autre être vivant. « La clé pour la survie n’est pas d’être le plus fort mais le plus coopératif », nous explique Pablo Servigne, dans son livre « L’entraide, l’autre loi de la jungle », coécrit avec Gauthier Chapelle.

Les animaux collaborent entre eux : si un éléphant tombe les autres vont l’aider à se relever aves leurs défenses, si un dauphin est blessé, deux autres vont se placer de chaque côté et l’aider à avancer et contrairement à ce que l’on pense chien et chat s’entendent souvent bien !

Les humains s’aident entre eux : les parents aident au développement de leurs enfants et s’occupent de leurs propres parents, des personnes vont aider des personnes âgées ou handicapées, d’autres vont aider en donner des petits cours…

Entre espèces aussi on s’entraide ! Les animaux aident les humains : les chiens-guide pour les aveugles leur montrent le chemin, les chiens d’assistance aident les handicapés moteur et leur permettent d’être plus autonomes. Le saviez-vous ? Les animaux de compagnie ont un effet sur notre santé physique et mentale, ils améliorent notre qualité de vie. Simplement en caressant un animal ou en regardant des poissons dans un aquarium cela nous détend et nous fait oublier le stress.

      

Les fleurs et les insectes collaborent : les abeilles récoltent le nectar pour se nourrir du pollen va s’accrocher sur eux. Par la suite, ces graines de pollen vont se déposer sur d’autres fleurs que les abeilles vont butiner, favorisant ainsi la reproduction des fleurs.

Les plantes aident à soigner le corps humain : la passiflore pour les crampes, l’anxiété ou l’insomnie. La lavande vraie pour les migraines et les piqûres d’insectes, le coquelicot pour la toux et l’insomnie…

      

                            La passiflore                          La lavande vraie                                     Le coquelicot

Pleins d’exemples d’entraide que l’on ne soupçonne pas forcément existent :

  • les algues et les champignons se nourrissent mutuellement
  • une essence d’arbre ne survit pas sans la présence d’une colonie de fourmis
  • des arbres s’aident entre eux pour ne pas mourir, en connectant leurs racines
  • les poissons nettoyeurs vont aider les grands poissons, les tortues et les mammifères marins pour éliminer leurs parasites
  • la défense immunitaire de notre corps humain nous protège de certaines maladies
  • les coraux ne vivent pas sans les petites algues

 Donnons le mot de la fin à Victor Hugo ! « Rien n’est solitaire, tout est solidaire ».