Connaissez-vous les bus solidaires itinérants ? Ce principe a fait son apparition depuis quelques années et propose un accès aux soins, hygiène, alimentaire mais aussi à la justice, le tout gratuitement ! À travers la France, ces initiatives ont vu le jour et sillonnent les routes pour offrir une solution à la précarité au quotidien.

Welp vous propose un tour d’horizon de ces bus et associations qui luttent contre la précarité.

L’association Réflexe Partage :

Dans un premier temps à Châteauroux, puis développés à Lyon, Aix-les-Bains et Elbeuf, ces « bus du partage » vont à la rencontre de la population chaque semaine. Facilement reconnaissables avec leur grand tableau recensant les besoins et dons sur la façade, ces bus partent à la rencontre des particuliers et professionnels lors de marchés et autres manifestations pour récolter les surplus, ceux-ci étant redistribués gratuitement à tous ceux dans le besoin.

 

Les bus de la solidarité :

En partenariat avec la Ville de Paris et l’association Droits d’Urgence, le bus « Barreau de Paris Solidarité » permettent des rencontres gratuites et sans rendez-vous avec plus de 400 avocats bénévoles chaque année. Présents cinq jours par semaine et pendant les vacances, ont lieu, dans ces bus, de courtes consultations pour apporter conseils et expertise aux personnes ne pouvant pas payer les frais, parfois élevés, d’avocats privés.

 

Le saviez-vous ? Il existe également des bus spécialisés dans la santé présents partout en France !

De façon locale ou régionale, ces bus permettent aux praticiens, infirmiers et assistantes sociales de venir à la rencontre des populations dans le besoin. Que ce soit en Ile-de-France, Bretagne, Drome ou encore en Ardèche, ils proposent des consultations dans le domaine généraliste, optique ou encore dentaire.

Gratuitement ou contre une faible tarification, ces professionnels permettent un accès aux soins dans les zones de désert médicaux et pour les personnes n’ayant pas les moyens de consulter en cabinet.

 

Le bénévolat se pratique autant en tant que particulier que professionnel. À quand votre tour ?