Crowdfunding veut dire en français “financement participatif”. Grâce à des sites comme Kickstarter ou KissKissBankBank et Ulule, des particuliers ou des entreprises peuvent présenter leur projet et demander à la communauté de l’aider à le financer.

Les projets peuvent être très variés : cela peut être aider à l’ouverture d’un café des chats à Rouen, contribuer financièrement à la production et réalisation d’un film ou encore à l’organisation d’un festival.

N’importe qui peut faire un don de façon sécurisée sur le site et recevoir en échange une contrepartie. Les porteurs de projet n’hésitent pas à redoubler d’inventivité. Les contreparties peuvent être le produit en édition limitée, une invitation à l’avant-première du film ou encore un dîner avec le fondateur de l’entreprise dans un restaurant étoilé !

Welp fait partie de ceux-là ! On a lancé le 7 mars 2017 notre première campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank ! Objectif : lever 10 000€. Un nouveau défi pour Welp !

 

 

Le crowdfunding en equity ou investissement participatif

 

Il existe un autre type de crowdfunding qui est en fait de l’investissement participatif. Les personnes qui donnent de l’argent reçoivent en contrepartie des actions dans l’entreprise. Les plateformes dans ce domaine sont par exemple SmartAngels et 1001pact.

1001pact est une plateforme d’investissement solidaire qui promeut une finance plus éthique et permet à des investisseurs de financer des projets à vocation sociale, sociétale ou environnementale.

Le projet de Welp répondait à ces critères et on a réussi à lever 90 000€ en juin 2016 pour financer le développement de Welp. 69 personnes sont ainsi devenues actionnaires de Welp !

 

 

Le crowdsourcing : un nouveau concept

Le crowdsourcing est un nouveau concept qui permet à un projet de faire appel, non plus à l’argent de la communauté, mais à ses compétences.

L’idée est la même que pour le crowdfunding : un porteur de projet demande à d’autres personnes de l’aider, grâce à leurs compétences, pour participer à la conception et à l’améliorer du produit. Wikipédia pourrait être un bon exemple de travail en crowdsourcing.

On pourrait même imaginer un mélange des deux : la possibilité pour des porteurs de projet de demander à la fois de l’argent et des compétences, en fonction de ce que chacun peut apporter.

Echanges de compétences… ça ne vous dit rien ? Cela ressemblerait bien à Welp ! Et si on se lançait dans le crowdwelping pour aider les autres à réaliser leurs projets ?

 

Vous souhaitez aider Welp à se développer ? Alors n’hésitez pas à nous soutenir et à partager le lien de notre campagne Kiss Kiss Bank Bank autour de vous : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/et-si-on-revolutionnait-encore-plus-l-entraide