Le réchauffement climatique est effectif. La planète bat des records de température moyenne. 2017 et 2019 étaient ainsi les deux années les plus chaudes jamais enregistrées. Si nous continuons d’augmenter les émissions de gaz à effet de serre, la hausse des températures moyennes pourrait atteindre 4,8°C en 2100.

 

Le premier samedi de juillet - cette année le 4 - la communauté internationale célèbre la Journée internationale des coopératives. Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement unies pour réaliser leurs objectifs économiques, sociaux et environnementaux, par leurs propres moyens et sous leur propre responsabilité (ex : l'élimination de la pauvreté, la création d'emplois productifs ou encore la promotion de l'intégration sociale). Depuis 1996, de nombreuses institutions mondiales offrent leur soutien aux entreprises coopératives autonomes pour leur fonctionnement démocratique, leur principe d’adhésion volontaire et leur action pour le développement durable.

 

 Le thème de cette année, « Les coopératives pour l’action climatique » a été choisi par les Nations Unies et l’Alliance coopérative internationale pour soutenir l’objectif 8 de développement durable sur l’action pour le climat. On a ainsi vu mis à l’honneur de nombreux projets citoyens autour de la sensibilisation de la population aux enjeux environnementaux, des innovations pour l’écologie, de la mise en place de « plans de quartiers », de la promotion d’énergies renouvelables et de l’économie solidaire etc… tentant tous de proposer des solutions concrètes au réchauffement climatique. Force est de constater que seules des stratégies locales, impliquant individuellement chaque citoyen dans la manière dont il consomme et produit de l’énergie, pourront aboutir à une amélioration de cette situation alarmante.