1. Est-ce que tu pourrais nous raconter ton histoire, ton parcours, enfin ce qui t'a mené sur Welp ?

Je sors d’une école de commerce, je suis diplômée depuis septembre 2016. Et en ce moment, je vis un tournant dans ma vie, je me pose des questions sur  la suite de mon parcours professionnel.  C’est aussi le moment de faire ce que j’ai envie de faire et surtout de prendre le temps et d’en donner aux autres.

J’ai connu Welp, il y a un an et demi, environ. J’ai tout de suite flashé. Welp, c’est être mis en relation rapidement avec des personnes qui ont besoin d’aide. C’est immédiat, et ça me plaît.

La première chose que j’ai eu envie de faire c’est  m’investir au sein de Welp. Je suis devenue ambassadeur Welp, pour pouvoir développer ce concept dans mon quartier. J’étais tellement excitée que j’ai voulu le faire grandir autour de chez moi.

Mon objectif : c’est faire en sorte que tout le monde ait Welp sur son téléphone portable, que ça fasse partie de nos vies.

Être ambassadeur, c’est un avantage parce que ça permet  de créer de nouveaux liens avec des personnes qui vivent dans le même quartier. L’approche est bienveillante, et simple. D’ailleurs,  j’ai toujours dans mon sac à main une petite liasse de flyers, on ne sait jamais.

De mon côté, je suis allée consulter des annonces qui me correspondait, je suis une personne bavarde et j’aime aller à la rencontre de nouvelles personnes. J’ai donc proposé des visites de courtoisie à des personnes âgées, un peu isolées, des personnes qui recherchent de la compagnie.

2. Le bénévolat, l’entraide, la solidarité ça signifie quoi pour toi ?  Ça s’exprime comment dans ta vie de tous les jours ?

C’est primordial !

La solidarité,  pour moi c’est se sentir bien dans ses baskets. En fait, c’est voir ce qui se passe ailleurs, c’est aller plus loin, découvrir. Dans mon entourage, c’est quelque chose qui se fait peu, pourtant, l’idée de gratuité, ça m’a toujours attiré, et ça m’attire. Rendre un service sans réciprocité, c’est exactement le concept de Welp.

Welp, c’est différent des autres plateformes collaboratives qui demandent un service en échange,  une réciprocité, et je ne m’y retrouve pas forcément

Ça m’apporte beaucoup, surtout dans un contexte où tout le monde court, où le temps manque. On a toujours 10 000 choses à faire, grâce à Welp c’est  possible de courir et pourtant de s’engager ponctuellement.

J’arrive à être solidaire, à ma manière !

3. Qu’est-ce qui t’inspire ? qui ? quoi ?

C’est un peu grossier ce que je vais dire mais il faut avoir foi en l’humanité, avoir confiance, être ouvert aux différences qui nous entourent car c’est une richesse.

L’idée c’est de sortir de sa zone de confort. Un bon welper, c’est celui qui est prêt à faire des expériences que tout le monde ne se donne pas la possibilité de faire. C’est dommage, surtout quand on est jeunes, on est toujours en quête de nouvelles expériences, et émotionnellement on a besoin de ressentir de voir des choses qui bougent. Il faut pouvoir se surprendre. On ne peut plus satisfaire du train-train.

Pour moi, Welp apporte la possibilité de faire des expériences, et puis il n’y a plus cette notion d’argent, qui est partout dans nos vies.

4. Welp, c’est quoi pour toi ? Dans la pratique, raconte-nous une de tes expériences Welp ? 

Quand j’ai raconté à mes proches, que j’allais rendre visite à une personne âgée,  on me disait que j’étais courageuse … J’avais une petite appréhension sur le chemin de la maison de retraite.  Pourtant dès que j’ai vu Mme Rimbaud (70 ans) un climat de confiance s’est naturellement installé. Toutes les barrières se sont levées.

Aujourd’hui, j’ai l’impression que les jeunes ont peur de vieillir, ce qui fait qu’aller à la rencontre d’une personne âgée, ça peut paraitre pas naturel. Il faut franchir le pas. Alors, c’est vrai que la relation est particulière,  mais les dialogues sont faciles et respectueux. Il faut le vivre, pour comprendre !

Depuis, je la vois toutes les semaines, c’est un véritable plaisir. C’est un moment qu’on attend toutes les deux, elle parce qu’elle se change les idées, je lui apporte un peu de jeunesse,  de fraîcheur et de couleur. Moi, parce que je suis ravie d’écouter toutes ces expériences de vie.

Chez Welp, je recherche l’expérience,  l’originalité  des sensations nouvelles, de l’inconnu.

5. Qu’est-ce qui donne envie de te réveiller le matin ? Ta source de motivation ?

Tout simplement, de savoir que la journée à venir va être bien remplie. J’aime avoir pleins de choses à faire, gens à voir ou à appeler et tout est noté sur ma to- do- list.  J’ai beaucoup plus de facilités à me lever quand je sais que je vais rencontrer de nouvelles personnes.

6. T'attends quoi de Welp aujourd’hui ?

J’attends qu’on puisse vivre de nouvelles expériences,  d’en apprendre plus, sur des choses que je ne connais pas. Par exemple, j’ai découvert des besoins que j’ignorais totalement.

Un jour, je me baladais sur le site, et j’ai vu l’annonce : « Devenir correcteur pour étudiant malvoyant », ça m’a interpellé. Ça nous ouvre les yeux, on ne sait pas comment se rendre utile, et là c’est une évidence car il y a une demande d’aide.

7. Tu l’imagines comment le futur de Welp ? Le monde de demain ?

J’aimerais que tout le monde, puissent welper une fois dans le mois, que ça devienne quelque chose d’institutionnalisé, que chacun mette la main à la pâte. Avec Welp c’est facile, il n’y a plus d’excuse.

8. Des conseils pour les nouveaux welpers, ton secret ?

On a tous quelque chose à apporter ou à donner, même si on pense que ce n’est pas le cas. On pense qu’on n’a pas forcément de passion ou d’expertise, pourtant  si on cherche bien au fond de soi, on peut toujours proposer quelque chose qui servira à quelqu’un. Il ne faut pas hésiter !  

Pour ceux qui demandent de l’aide, il faut juste faire en sorte que ce soit quelque peu original pour donner envie à l’autre.

9. C’est quoi ton moto pour avancer dans la vie ?

Ma grande phrase : c’est quand on veut, on peut. Depuis mes 10 ans, j’y crois, et c’est ce qui fait que j’arrive à avancer dans la vie. Grâce à ça, je fais ce que j’ai envie de faire, pour mon bien être et celui des autres.

10. Quelque chose à ajouter ?

 Ne me prenez pas pour une illuminée, je suis comme vous !

Suite au prochain épisode…

Camille vous rend service sur Welp ! Elle vous attend.